Le sort de l’accord d’entraide administrative avec les Etats-Unis au sujet de l’UBS reste suspendu aux décisions que devrait prendre le Conseil fédéral. Par 19 voix contre 5, la commission de l’économie du National a décidé de ne trancher qu’en mai.

Seuls les irréductibles opposants – soit l’UDC – ont rejeté ce sursis, a reconnu le président de la commission Hansruedi Wandfluh (UDC/BE) mardi devant la presse. Au sein de la majorité, certains – la gauche – aimeraient quant à eux lier l’aval à l’accord à des mesures concernant les bonus et les entreprises «trop grandes pour disparaître». Le Conseil fédéral pourrait trancher mercredi en faisant des annonces pour tenter d’obtenir le soutien de partis très divisés sur l’accord et ses conséquences sur la place financière suisse.

La semaine dernière, la commission de politique extérieure avait dit non à l’accord et recommandé à la commission de l’économie de faire de même.