L’initiative populaire «Halte à la surpopulation – Oui à la préservation des ressources naturelles», dite Ecopop, serait acceptée si le scrutin avait lieu aujourd’hui. Selon le premier sondage internet commandé par le journal gratuit 20 Minuten en vue du vote du 30 novembre, 53% des Suisses sont «favorables» ou «plutôt favorables» au texte; 44% y sont «défavorables» ou «plutôt défavorables». Seuls 3% des sondés n’ont pas d’avis sur la question. Le sondage a été réalisé le 15 octobre dernier auprès de 13 397 personnes «pondérées selon des critères démographiques, géographiques et politiques».

Le principal argument qui pousse les soudés à soutenir l’initiative est la réduction du nombre d’immigrants. Le texte demande que la part de la population résidente découlant du solde migratoire n’excède pas 0,2% par an, soit 16 000 personnes contre plus de 80 000 actuellement. Et elle précise que «les traités internationaux» qui contreviennent à cet objectif seront «modifiés dès que possible, mais au plus tard dans un délai de quatre ans».

Le soutient à Ecopop est fragile. Les initiatives populaires ont en effet tendance à perdre du terrain au cours de la campagne. En outre, tous les partis politiques et le Conseil fédéral s’opposent au projet.

Majorité contre les forfaits fiscaux

Egalement soumise au peuple le 30 novembre, l’initiative «Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires (abolition des forfaits fiscaux)» dispose elle aussi du soutien d’une courte majorité: 52% des sondés disent «oui» ou «plutôt oui». 39% y sont opposés. 9% n’ont pas encore d’avis. Enfin, l’initiative «Sauvez l’or de la Suisse (Initiative sur l’or)» obtient 45% d’avis favorables contre 39% d’oppositions. Le taux d’indécis reste élevé (16%).