sécurité

Une crise de couple a conduit au blocage de l'aéroport de Genève

Un appel anonyme a annoncé la présence à l’aéroport d’une personne munie d’une bombe. L’auteure de cet appel a été arrêtée à Annecy. Elle a expliqué «qu’elle voulait par ce moyen empêcher le départ de son mari». La police genevoise lève son dispositif renforcé de sécurité

L’auteure de l’appel anonyme annonçant la présence dans le secteur français de l’aéroport d’une personne munie d’une bombe a été arrêtée à Annecy, annonce le Ministère public genevois. Cet appel parvenu mardi soir aux douanes suisses de l’Aéroport international de Genève (AIG) a conduit la police genevoise à renforcer considérablement mercredi matin son dispositif de sécurité. Des «contrôles préventifs de sécurité» ont eu lieu durant toute la matinée sur le site de l’aéroport. Un nombre important d’agents en armes a été déployé dans et aux abords du bâtiment de l’aéroport, et les passagers ont été soumis à des contrôles d’identité systématiques.

Deux procédures ouvertes

Motif de cette fausse alerte? Empêcher le départ de son mari, a expliqué la femme aux policiers venus l’interroger. Sur commission rogatoire du Ministère public, les autorités françaises ont retrouvé sa trace et perquisitionné le domicile correspondant au raccordement identifié. L’auteure de l’appel est prévenue de menaces alarmant la population (art. 258 CP). Une procédure pénale a par ailleurs également été ouverte contre elle en France. Les autorités judiciaires suisses et françaises se coordonneront en vue de la suite de la procédure, ajoute le Ministère public genevois.

La police genevoise lève son dispositif renforcé de sécurité

Par conséquent, le dispositif de sécurité renforcé mis en place ce mercredi matin va être levé progressivement, annonce la police genevoise en début d’après-midi. En matière de sécurisation, l’infrastructure revient donc à la «situation antérieure, soit une présence policière renforcée en lien avec la situation internationale», indiquent les forces de l’ordre. L’aéroport recommande toujours à ses voyageurs de venir deux heures avant le départ de leur vol.

Publicité