Voilà plus d’un an que l’homophobie est pénalement répréhensible dans le pays. Depuis, les dépôts de plainte se multiplient, dont certains conduisent à l’ouverture d’enquêtes pénales. Ainsi, le Ministère public vaudois a confirmé avoir ouvert une instruction à l’encontre d’Alain Soral, apprend-on ce jour dans le Matin Dimanche (groupe Tamedia)Déjà condamné en France pour antisémitisme et négationnisme, le polémiste risque désormais la prison en Suisse.