Agé aujourd'hui de 62 ans, Oskar Holenweger avait dirigé la banque Vontobel avant de devenir l'actionnaire majoritaire de la banque privée Tempus. En 2004, il a dû se résoudre à vendre cette dernière à un établissement bancaire allemand à cause de l'affaire dans laquelle il a été impliqué. Arrêté en décembre 2003 par la police zurichoise, il passa près de deux mois en détention préventive avant d'être relâché.

Le débarquement d'une escouade de policiers à son domicile un beau matin de décembre 2003 avait été justifié par sa supposée implication dans une affaire de blanchiment d'argent pour le compte du cartel de Cali. Ce soupçon était né des contacts que José Manuel Ramos avait établis avec Tempus.

Pour le confondre, le Ministère public de la Confédération et la police criminelle de Bade-Wurtemberg avaient décidé de recourir à une «taupe». D'origine allemande, cet informateur s'était présenté à la banque Tempus comme un financier cherchant à y placer de l'argent prétendument soustrait au fisc allemand. Il aurait alors déclaré que cet argent provenait d'affaires immobilières.

L'homme fit ainsi transférer par Tempus deux versements équivalant au total à 825 000 € sur trois comptes bancaires en Allemagne. Mais les destinataires n'étaient autres que des agents de la police badoise.

L'objectif était d'apporter la preuve que le banquier blanchissait de l'argent de la drogue. Une procédure pénale fut ouverte contre lui. Des demandes d'entraide internationales furent lancées, L'enquête est toujours en cours.