Le parlement l’a voulu, le Conseil fédéral s’exécute. Il a mis en consultation mercredi, jusqu’au 10 mai, un projet permettant aux organisateurs de manifestations culturelles, sportives ou événementielles de les planifier à partir du 1er juillet. Des tests pilotes seront effectués en juin, pour des manifestations accueillant entre 300 et 600 personnes.

Lire aussi: Vers un été moins silencieux que prévu