A l’agenda, la guerre en Ukraine a totalement éclipsé la crise sanitaire du coronavirus. Celle-ci n’est certes pas terminée, et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a prévu un point de presse mardi prochain. Mais alors que cet office prépare une révision de la loi sur les épidémies, voilà qu’un comité, sous l’impulsion de l’association faîtière GastroSuisse, s’apprête à lancer une initiative populaire «pour des dédommagements réglementés en cas d’épidémie».