La chenille deviendra-t-elle papillon? Porteur d'un projet en complète rupture avec les habitudes administratives vaudoises, Daniel Christen semble pouvoir le faire aboutir. Des conseillers pédagogiques pourtant menacés dans leur fonction et dont la déprime s'est affichée à l'occasion, retrouvent un langage conquérent. Dans le bref coup de sonde du journaliste, la perspective de créer du neuf l'emporte globalement, même si tout n'est pas rose, sur la crainte de devoir justifier sa place dans un nouvel organigramme.

C'est de bon augure car l'enjeu est de taille. Si la mue réussit, elle prouvera qu'il est possible, pour rendre une structure publique plus efficiente, de trier ses forces vives et de l'ouvrir sur d'autres compétences que celles de son sérail. Un modèle répondant aux exigences nouvelles des citoyens, qui ne demandent qu'à le voir proliférer.

L. B.