Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
La région de Martigny à son tour touchée par une pollution au mercure.
© MANUEL LOPEZ

contamination

Une nouvelle pollution au mercure a été découverte en Valais

La région de Martigny est à son tour concernée par une pollution au mercure. Les activités de l’ancienne usine de magnésium en seraient la cause

Le Valais continue de découvrir l’héritage empoisonné laissé par son industrie lourde. Après le Haut-Valais, c’est la région de Martigny qui est touchée par une pollution au mercure. Une forte contamination a été découverte le long de l’ancienne usine de magnésium, située sur les communes de Martigny et Martigny-Combe. Des traces de dioxines et d’hydrocarbures aromatiques polycycliques ont également été décelées.

A propos du Haut-Valais: Il y a 28 parcelles supplémentaires à assainir

De 1927 à 1980

Si la source de cette pollution n’est pas encore précisément définie, l’Etat du Valais estime que les activités de l’usine de magnésium, qui se sont déroulées entre 1927 et les années 1980, sont susceptibles d’en être la cause. La contamination est, en effet, localisée dans une couche d’anciens déchets enfouis à proximité immédiate des sites de l’usine. Le taux de mercure découvert dans ces matériaux est de 460 milligrammes par kilo de terre. A titre de comparaison, le seuil au-delà duquel un terrain situé est zone habitable est considéré comme pollué est de 2 milligrammes par kilo de terre. Ce seuil s’élève à 20 milligrammes en zone agricole.

Contrairement à la contamination dans le Haut-Valais, les terrains concernés dans le coude du Rhône ne sont localisés ni en zone à bâtir ni en zone agricole. «Seules les eaux souterraines et de surface constituent des biens à protéger pouvant être mis en danger par cette pollution», explique le canton dans un communiqué.

Notre enquête en février 2018: En Valais, l’histoire secrète des damnés du mercure

«Aucun danger pour la santé», est-il assuré

Des investigations complémentaires ont été demandées pour évaluer l’impact sur l’environnement et définir les mesures à prendre. Des contrôles doivent également permettre d’assurer qu’aucune atteinte aux eaux superficielles ne se manifeste. Le canton précise que, «selon les données actuellement à disposition, aucun danger pour la santé n’est à craindre».

Le thème de la pollution des sols est sensible en Valais, depuis 2011 et la découverte, dans le Haut-Valais, de la plus grande contamination au mercure du pays. Durant des décennies, la Lonza a rejeté ses eaux industrielles chargées de mercure dans le Grossgrundkanal. L’entreprise a avoué y avoir déversé entre 50 et 60 tonnes de ce métal lourd.


Retrouvez nos articles sur les enjeux écologiques.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo suisse

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

Le Conseil national a refusé de suivre l'avis du Conseil des Etats. Celui-ci voulait réduire de moitié la facture des nouveaux gilets de l'armée suisse. Il a été convaincu par les arguments du chef du DDPS, Guy Parmelin. La question reste donc en suspens.

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

n/a