Le bilan de législature est un des rituels incontournables de la vie institutionnelle des cantons suisses. Ce lundi matin, alors que le Conseil d’Etat fribourgeois apparaissait in corpore devant la presse à l’auditorium de l’Ecole des métiers, l’exercice avait un peu des airs de changement d’époque. Lors des élections de novembre, pas moins de trois ministres ne se représenteront pas. Il y a la socialiste Anne-Claude Demierre et le PLR Maurice Ropraz qui, respectivement responsables de la Santé et de la Sécurité, ont été visibles ces dix-huit derniers mois sur le front de la gestion de la pandémie.