L’histoire est de celles qu’on ne pense rencontrer que dans les films. Celle d’un policier, accro aux jeux de casino, qui pour assouvir sa dépendance n’hésite pas à contourner toutes les règles du métier, quitte à subtiliser momentanément de l’argent séquestré dans le cadre de procédures pénales ou à devenir la taupe de personnes soupçonnées de trafic de drogue. Cette histoire a vécu son épilogue ce vendredi matin devant le Tribunal de Sion, avec la condamnation de l’ancien inspecteur des forces de l’ordre valaisannes.

Le prévenu ayant demandé une procédure simplifiée, l’audience n’aura pas duré longtemps. A peine quinze minutes. Le temps pour l’accusé de reconnaître l’intégralité des faits qui lui sont reprochés dans l’acte d’accusation et pour la cour sédunoise d’avaliser l’accord trouvé entre la défense et le parquet: une peine de 15 mois de prison, assortie d’un sursis de deux ans. L’ex-policier, qui a quitté son poste à fin juin 2020 et suit aujourd’hui une formation de conseiller en assurances, a notamment été reconnu coupable de violation du secret de fonction et de corruption passive.