Architecture

Une «tour-forêt» servira d’enseigne à la région lausannoise

Avec un immeuble haut de 117 m et planté d’arbres, le Milanais Stefano Boeri a remporté le concours d’architectes pour le quartier des Cèdres, à Chavannes-près-Renens

La tour des Cèdres prise au mot. Pour l’immeuble haut de 117 m qui doit se dresser autour de 2020 dans l’Ouest lausannois, l’architecte italien Stefano Boeri a imaginé un immeuble rectangulaire couvert d’arbres, dont des cèdres qui donnent leur nom au site. Son projet a été retenu à l’issue d’un concours sur appel lancé par la commune de Chavannes-près-Renens et les promoteurs, Bernard Nicod et Avni Orllati.

Stefano Boeri a déjà signé à Milan une tour végétale, «Bosco Verticale» (2014), qu'il considère comme un prototype de ce qu'il entend réaliser à Chavannes-près-Renens. Le jury du concours, qui a désigné le lauréat à l'unanimité, a aussi primé trois autres projets sur les sept en concurrence. Mario Botta, Richter Dahl Rocha (Lausanne) et Goettsch Partners (Chicago) ont tous les trois proposé une tour ronde.hhh

Pour sa tour des Cèdres, Stefano Boeri a imaginé des façades structurées en terrasses et loggias, entre lesquelles seront plantés plus de 80 arbres, dans des fosses de 3m sur 3m, et 3000m2 d'arbustes. Outre le cèdre, l'érable, le houx et le sapin font partie des espèces envisagées. 

La mise à l’enquête pour le permis de construire doit avoir lieu en 2016. En février 2014, les citoyens de Chavannes-près-Renens avaient approuvé par 60% des voix le plan de quartier prévoyant la possibilité d’une tour. Cette décision positive s’est produite entre deux déconvenues pour les partisans des tours: tant le projet de Bussigny et la tour «Taoua» de Lausanne ont été rejetées en votation. 

A voir aussi: Notre carte interactive de l'Ouest lausannois

La construction de la tour des Cèdres et de son socle représente un investissement de 200 millions de francs, a expliqué Bernard Nicod. Elle comprendra 80% de logements, sur 33 niveaux, 20% de bureaux dans les étages inférieurs et un restaurant panoramique au sommet. Le standing des appartements se situera «dans le tiers supérieur des prix, sans aller dans le luxe.» Leur surface ira de 80m2 à 160m2. 

Une carte de visite 

Alors que la tour Roche (178m), à Bâle, vient de dépasser la Prime Tower (126m) de Zurich comme plus haute tour de Suisse, «la première tour de Suisse romande va enfin voir le jour», se félicite Bernard Nicod, qui compare le projet aux jardins suspendus de Babylone. Pour ses promoteurs, cette tour aura la vocation de servir de carte de visite non seulement à l'Ouest lausannois, un secteur en plein développement, mais aussi «au-delà de la région, du canton, voire plus loin.»

jjj

Le futur quartier des Cèdres est, dans son ensemble, l'un des quartiers «stratégiques» désignés par le Schéma directeur de l'Ouest lausannois. Il s'étendra sur une superficie de 86 000 m2, aujourd'hui largement en friche. Il accueillera 1600 habitants et un millier d'emplois, selon les prévisions de la commune, qui espère en faire le «coeur» dont cette localité est aujourd'hui dépourvue. La commune de Chavannes-près-Renens, qui avait été mise sous tutelle il y a une dizaine d'années en raison de son endettement, compte aujourd'hui sur ses nouveaux quartiers pour doper ses recettes fiscales. 

Publicité