Pari tenu: une semaine avant le coup d'envoi de l'Euro et ses dizaines de milliers de supporters, la place de la Gare va officiellement être rendue aux Bernois ce samedi. Tout au long de la journée, des concerts marqueront la fin d'un chantier dantesque, qui aura vu les ouvriers s'activer jour et nuit pendant des mois. Le passage souterrain rénové du Christoffel sera également rouvert.

Point d'orgue de ce réaménagement à 100 millions de francs, la vague de verre - 530 plaques, 80mètres de long - qui court désormais au-dessus de la place. Malgré la chaleur qui couve sous la verrière, les Bernois semblent déjà avoir adopté leur «baldaquin». «J'avais peur que les bâtiments baroques de la Heiliggeistkirche (église du Saint-Esprit) et le Burgerspital (l'Hôpital des Bourgeois) ne soient écrasés, mais je suis agréablement surprise», admet Loti. «Je suis admiratif. Je trouve très réussi ce mélange d'architecture médiévale et contemporaine», s'enthousiasme Kaspar.

Pourtant, le baldaquin a bien failli ne jamais voir le jour. Débattu pendant des années, le réaménagement de la place est décidé et le choix du baldaquin accepté en votation populaire en 2005, au détriment de plusieurs abris pour les arrêts de tram, quand le préfet de Berne s'y oppose pour des raisons de protection du patrimoine. Après de nouvelles tractations, les travaux seront finalement lancés.

Si la verrière est l'aspect le plus spectaculaire du réaménagement, le plus compliqué aura été la réorganisation du trafic et le remplacement des rails de tramway. Les Bernois ne cachent pas leur soulagement: cœur névralgique de la circulation, la place a été interdite aux véhicules pendant des mois.

Avant que le ballet des trams, bus et voitures ne reprenne dimanche, la place sera piétonne ce samedi, pour la fête. Reste que le chantier a donné des idées au camp rose-vert: en mars dernier, un comité a lancé l'initiative «Für einen autofreien Bahnhofplatz», qui vise à ne permettre l'accès à la place qu'aux transports publics et aux taxis. L'initiative a déjà recueilli 7000 signatures. La place de la Gare n'a pas fini de faire des vagues.

Programme de la fête, exposition et rétrospective: http://www.bahnhofplatz08.ch http://www.kornhausforum.ch