Comme à Neuchâtel, la perspective de l'Expo.01 a accéléré plusieurs projets mis sous l'éteignoir ou prévus pour plus tard. Selon Dominique Montavon, architecte chargé de mission par la ville d'Yverdon, la tenue de l'Expo a anticipé pour 30 à 40 millions d'investissement dans la région. Si l'Expo ne devait pas avoir lieu, les travaux d'aménagement de la ville, dont les principaux ont commencé cet été, ne seraient pas remis en question. Le plus important, c'est le réaménagement de la place et de l'avenue de la gare. Le projet a été attribué en mai 1998 à un bureau d'architectes lucernois. Les travaux ont commencé le 16 août. L'Expo.01 doit encore déterminer le montant de sa participation financière dans ce projet de 10,5 millions. Le bâtiment des CFF et la poste voisine entreprendront également des travaux.

La tenue de l'Expo a également obligé la commune à construire un nouveau bâtiment pour les services industriels, logés actuellement dans des baraquements posés sur un terrain réquisitionné pour la manifestation (6,5 millions). L'emploi des installations sportives des bords du lac par Expo.01 accélère aussi la construction d'un nouveau centre sportif dans le quartier des Iles, au sud de la ville (2,8 millions), financé pour moitié par le canton. Expo.01 ne contribue pas financièrement à ces deux derniers projets. Des aménagements routiers sont projetés dans la région: une nouvelle desserte d'autoroute sera construite à Montagny, pour éviter la zone commerciale. La fin des travaux de l'A1 au sud du lac de Neuchâtel est prévue pour 2001. Chargé du transport des visiteurs qui auront laissé leur voiture dans les parkings officiels, le petit train Yverdon–Sainte Croix sera doté de deux nouvelles automotrices.

Surtout, la perspective d'Expo.01 aura permis à Yverdon de récupérer le terrain de l'hippodrome, devenu un obstacle urbanistique au développement et à l'aménagement de la ville côté lac. Installé depuis plus de cent ans, l'hippodrome d'Yverdon occupe actuellement les deux tiers du futur site de l'Expo sur la terre. Le 17 août dernier, après de longues négociations, les 9 hectares de l'hippodrome ont été restitués à la ville, moyennant le versement de 900 000 francs. Première intéressée, Expo.01 a participé à ce transfert à raison de 600'000 francs. Les dernières courses de chevaux auront lieu le week-end prochain à Yverdon. L'activité équestre sera ensuite concentrée à Avenches.

C. S.