Convaincre, mais pas obliger de se faire vacciner. C’est l’idée du Conseil fédéral pour éradiquer la rougeole d’ici 2015 en Suisse. Pour y parvenir, 95% de la population, contre 76% actuellement, devraient être vaccinés, rappelle l’ATS. L’objectif est identique à celui de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en Europe.

Lors de l’épidémie qui a sévi entre 2006 et 2009, plus de 4400 cas ont été déclarés, entraînant de nombreuses hospitalisations et complications médicales. Cette année, plus de 600 cas ont été notifiés.

Le gouvernement a adopté vendredi une stratégie nationale. Ceux qui ne sont pas encore immunisés devraient se voir faciliter l’accès à la vaccination. Une campagne d’information et d’incitation sera cofinancée par la Confédération et les cantons.