Face à la hausse des cas de coronavirus, les autorités élargissent leurs recommandations de vaccination de rappel. Toute personne de plus de 16 ans pourra tendre une nouvelle fois l’épaule dès le lundi 10 octobre. Les cas déclarés d’infections connaissent une nette augmentation, pointe jeudi l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans un communiqué. Une évolution également observée dans le monitorage des eaux usées. Les recommandations pour la nouvelle campagne de vaccination d’octobre ont donc été ajustée

Outre les personnes vulnérables - plus de 65 ans, personnes atteintes d’une maladie préexistantes ou femmes enceintes - et le personnel médical, tout un chacun est invité à un rappel dès 16 ans. Une nouvelle vaccination peut contribuer à réduire le nombre de cas graves et éviter une surcharge du système sanitaire cet automne et cet hiver, souligne l’OFSP.

Lire aussi: Les cantons relancent la vaccination contre le covid

Rappel gratuit

Les personnes sans facteurs de risque sont toutefois peu exposées à développer une forme grave de la maladie, précise-t-il. Aucune recommandation n’est par ailleurs émise pour les enfants et les adolescents de 5 à 15 ans. Le risque de développer une forme grave de la maladie est très faible pour eux, explique l’OFSP.

Les vaccinations recommandées seront gratuites pour les patients. Les coûts seront pris en charge par la Confédération. Plusieurs vaccins sont disponibles: les vaccins ARNm de Pfizer/BioNTech et Moderna - la version originale et celle adaptée aux variants - et le vaccin à base de protéines de Novavax.

Plusieurs cantons, dont Vaud et Genève, ont déjà lancé une campagne d’information ciblant les personnes vulnérables. L’OFSP rappelle en outre l’importance des gestes barrière. Quand de nombreuses personnes issues de différents ménages se rassemblent à l’intérieur, il est recommandé de porter un masque, d’aérer régulièrement, de tousser et d’éternuer en se couvrant la bouche et le nez, et de se laver les mains régulièrement et soigneusement.

Retrouvez les derniers chiffres du covid en Suisse