neige

Le Valais est en alerte météo, évacuations aux Diablerets

Les prochaines 24 heures inquiètent les responsables valaisans, qui recommandent aux habitants de réduire leurs déplacements. Dans le canton de Vaud, une centaine d'évacuations ont eu lieu aux Diablerets

En raison des chutes de neige quasi ininterrompues en montagne depuis samedi, le danger d'avalanche est de 4 à 5 sur tout l'Arc alpin. Le Valais est en alerte météo pour les prochaines 24 heures. Plusieurs évacuations ont été ordonnées lundi matin.

L'organe de conduite valaisan a émis un avis de prudence à la population. Il demande d'éviter tout déplacement inutile, au moins jusqu'à mardi. Des avalanches importantes peuvent se déclencher spontanément et atteindre les voies de communication ou les habitations.

La limite pluie-neige est remontée durant la nuit, rendant ce risque encore plus élevé, explique Pascal Stoebener, responsable des dangers naturels du canton. «On s'attend à une journée chaude» avec des avalanches, des chutes de pierres, des coulées de boue, des inondations, dit-il.

Lire aussi: Le danger d’avalanche est remonté au niveau maximal

Les routes obstruées par l'eau, les cailloux ou la terre

Lundi matin, de nombreux automobilistes ont signalé des problèmes comme des amas d'eau, des cailloux ou de la terre sur la chaussée. Les mesures préventives sont prises, précise M. Stoebener. Le col du Simplon a été fermé ainsi que l'accès au Lötschental, à la vallée de Saas, au Val Ferret, à Loèche-les-Bains, à Zinal, à Arolla. Les routes et le train menant à la vallée de Conches, à partir de Niederwald, et à Zermatt sont aussi fermés. 

Plusieurs évacuations ont été ordonnées par les autorités, essentiellement en montagne. Les habitants de maisons en zone rouge ont dû quitter leur logement et, selon les communes, certaines habitations en zone bleue ont été évacuées, précise Pascal Stoebener.

A Sion, deux maisons ont été préventivement évacuées après un éboulement, indique la police. «La situation est exceptionnelle et rare», explique Pascal Stoebener. Le canton est prêt à affronter une journée difficile. Dans certaines communes, les élèves ont été dispensés de se rendre en classe.

Une centaine d'évacuations aux Diablerets

Si le Valais est très exposé, ailleurs aussi des mesures préventives ont été prises. C'est le cas notamment de la région des Diablerets, dans le canton de Vaud. La route cantonale reliant Le Sépey au col du Pillon a été fermée. Une centaine d'évacuations ont aussi eu lieu sous la chaîne du Chaussy, entre le village du Rosex et les Diablerets.

Dans l'Oberland bernois, la station de Wengen est aussi coupée du monde en raison d'un éboulement sur la voie ferrée. La situation devrait revenir à la normale dans la journée. L'accès à la Petite Scheidegg et à la station du Jungfraujoch est également supprimé. Les voies de communication fermées dimanche dans les Grisons et au nord du Tessin restent interrompues lundi.

Un manteau neigeux exceptionnel

Alors que le manteau neigeux était déjà exceptionnellement épais, il est tombé au cours des deux derniers jours dans le Valais, sur le versant nord des Alpes ainsi que dans le nord des Grisons 80 à 100 cm de neige supplémentaires, et parfois encore plus dans les vallées de la Viège et les Alpes glaronnaises, indique lundi matin l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches.

Des précipitations intenses sont encore prévues ce lundi. Jusqu’en soirée, il tombera au nord 40 à 80 cm de neige supplémentaires, dans le sud du Valais et dans le nord des Grisons 20 à 40 cm. Le danger d'avalanche est à son maximum, «très fort» (5 sur 5) sur une large bande de la crête alpine, allant du Bas-Valais aux Grisons, selon la carte des dangers naturels.

Ce degré de danger est très rare. Il n’a été annoncé qu'au cours de l'hiver avalancheux de 1999 sur de grandes régions, mais à l'époque pour une période assez longue, rappelle le SLF.

Des dangers de crues

Le danger ne se limite pas qu'à la montagne. Les fortes précipitations ont aussi gonflé les cours d'eau en plaine. Vaud a déjà signalé des débordements, tandis que Jura et Neuchâtel ont lancé des appels à la prudence aux abords des rivières.

Une alerte de crues de niveau 3 sur 5 a été émise pour le Rhin, de l'embouchure de l'Ergolz à Bâle ainsi que de l'embouchure de l'Aar à l'embouchure d'Ergolz. Une accalmie est prévue dès mardi.

Publicité