géologie

Le Valais a connu quatre légers séismes

Quatre secousses ont réveillé certains habitants pendant la nuit. L'épicentre a été localisé vers des sommets à la frontière entre les cantons de Berne et du Valais

Quatre tremblements de terre légers ont été ressentis en Valais dans la nuit de lundi à mardi. L'épicentre se trouvait vers des sommets à la frontière entre les cantons de Berne et du Valais. Des dizaines de personnes ont été réveillées par les secousses.

Un premier séisme de magnitude 3,3 a eu lieu à 01h54 à une profondeur de 5,3 kilomètres, selon le service sismologique suisse de l'EPFZ (SED). Deux heure et demie plus tard, une seconde secousse, aussi de 3,3, s'est produite à 04h36 à une profondeur de 4,7 kilomètres. L'épicentre se trouvait vers le sommet du Wildhorn, à environ 8 kilomètres au sud-est du col du Sanetsch.

Une initiative de l'EPFZ: Quand les citoyens détectent les séismes  

Deux secousses en fin de nuit

Deux nouvelles secousses ont été signalées en fin de nuit: l'une de 2,7 à 06h55, près d'Arpelistock, un autre sommet situé à la frontière entre les cantons du Valais et de Berne. Et une quatrième de 3,1, au même endroit, à 07h. Les deux derniers séismes ont également probablement été ressentis mais ne devraient pas provoquer de dégâts, selon la même source.

Cette succession de secousses n'est pas rare, a indiqué un sismologue du SED, Philipp Kästli. Après le premier tremblement de terre, il y a eu une vingtaine de répliques de magnitude plus faible.

Pas de dégât rapporté

Plusieurs personnes habitant la région ont témoigné sur le site du Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM) avoir été réveillées par les vibrations. Et plus d'une centaine d'autres, la plupart venant de Sion, ont indiqué au SED avoir ressenti les secousses. Pour l'heure, aucun dégât n'a été rapporté, avait indiqué un porte-parole de la police cantonale valaisanne après la première secousse.

Déjà dans la nuit de dimanche à lundi, un tremblement de terre avait été ressenti dans une partie de la Suisse. Le séisme s'était produit à Albstadt, en Allemagne, à une bonne cinquantaine de kilomètres au nord-est de Schaffhouse, et sa magnitude était de 3,9.

Tous les 100 ans

Quelque 1200 tremblements de terre ont été enregistrés en Suisse depuis le début de l'année 2019, détaille le site internet du SED. La plupart avaient une magnitude inférieure à 2,5, valeur à partir de laquelle les séismes sont ressentis par la population.

Le Valais est le canton suisse le plus exposé à un tremblement de terre. Selon des données historiques, un séisme majeur d'une magnitude de 6 à 6,5 sur l'échelle de Richter se produit en moyenne tous les 100 ans dans la région. Le dernier séisme important a eu lieu en 1946, avec un épicentre situé à quelques kilomètres au nord de Sierre.

Publicité