La majorité démocrate-chrétienne au gouvernement valaisan est plus que jamais en danger. Selon un sondage commandé par cinq médias valaisans, le parti pourrait même la perdre le mois prochain lors des élections cantonales, qui pourraient accoucher d’un gouvernement plus représentatif de la diversité partisane du Vieux-Pays. Cette normalisation de la politique pourrait être accompagnée d’un pas de retrait en ce qui concerne l’égalité des genres, puisqu’on se dirige vers un Conseil d’Etat uniquement masculin.