Les mots sont forts et ne laissent pas de place au doute. L’office central du Ministère public valaisan, qui traite notamment les affaires les plus importantes du canton, est «ouvertement en crise». Dans un rapport publié ce lundi, le Conseil cantonal de la magistrature (CDM) n’y va pas avec le dos de la cuillère. Dans sa ligne de mire notamment: le procureur général Nicolas Dubuis ainsi que son adjointe Lucie Wellig, et en particulier leur priorisation des tâches, qui n’est «pas compréhensible».