Pour faire face à la surpopulation carcérale, le Grand Conseil vaudois a accepté mardi un texte demandant la tenue d’assises de la chaîne pénale, rapporte l’ATS. Elles devraient permettre d’étudier «dans les plus brefs délais» l’ensemble du système, de la répression à l’exécution des peines. L’idée du PLR Marc-Olivier Buffat a été approuvée à la quasi-unanimité.

La conseillère d’Etat chargée de l’Intérieur Béatrice Mettraux a annoncé diverses mesures, comme la construction d’ici à l’hiver de 50 à 80 places en éléments préfabriqués sur le site d’Orbe d’ici février 2013. Des courtes peines pourraient aussi être accomplies dans d’autres cantons comme Fribourg, le Valais ou Berne. Autres pistes évoquées parla ministre écologiste: la semi-détention ou le bracelet électronique, ainsi que la recherche d’autres lieux de détention, tels que des sites militaires.