A Yverdon, l’établissement scolaire Léon-Michaud est en partie mis en quarantaine. Deux cas de Covid-19 ont été détectés «parmi des collaborateurs», indique le Conseil d’Etat dans un communiqué ce mardi matin. Le médecin cantonal et le Département de la formation ont décidé de placer en confinement les enseignants de 31 classes du secondaire, et neuf de classes de l’école primaire Pestalozzi – les bâtiments hébergent les deux niveaux.

Lire aussi: Faut-il durcir les mesures contre le coronavirus?

Plus de cours jusqu’aux vacances

Julien Schekter, porte-parole du Département de la formation, a indiqué à l’agence ATS que cela représente une centaine de personnes, dont quelque 80 enseignants. Les employés et les familles ont été avertis dans la nuit ou tôt ce matin. La quarantaine ne concerne pas les enfants: dès lors, les parents qui n’auraient pas de solution de garde pourront placer leurs enfants dans l’institution, qui proposera un accueil scolaire aux heures de l’école.

Dans le canton de Vaud, les vacances commencent vendredi. L’établissement est donc fermé pour la fin de l’année scolaire. Son site internet précise ce point.

Des scénarios pour la rentrée

La cheffe du département, Cesla Amarelle, inscrit cette décision dans les réflexions actuelles concernant la prochaine rentrée – le 24 août, pour les Vaudois. Sur les ondes de la RTS, elle a indiqué qu'«il y a des variantes semi-présentielles, d’autres où tout le monde porterait le masque. La pertinence de ces scénarios sera de pouvoir les déployer le plus rapidement possible en fonction de la situation, qui sera forcément différente entre des établissements. C’est une préparation qui se fera entre les mois de juillet et d’août.»

Retrouvez nos principaux articles sur la crise sanitaire