Le canton de Vaud durcit son dispositif face au coronavirus. Dès jeudi 17 septembre à 15h et jusqu’au vendredi 30 octobre inclus, il ferme les boîtes de nuit et discothèques, comme cela a été décrété dans le canton de Genève depuis fin juillet. Elles représentent «un lieu important de foyer épidémique», a relevé la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite.

Les manifestations privées de plus de 100 personnes, comme les mariages ou les baptêmes, seront également interdites et pour les événements de plus de 50 personnes, le masque sera obligatoire et les organisateurs devront disposer d’une liste des participants.

Port du masque obligatoire dans les restaurants

Le port du masque deviendra également obligatoire dans tous les lieux publics fermés. Dans les cafés et restaurants, le port du masque sera également obligatoire pour le personnel en salle ainsi que pour les clients lorsqu’ils ne sont pas assis à une table. Dans les bars, les consommations debout seront interdites.

Concernant les lieux publics fermés – cinémas, salles de concert, musées, bibliothèques ou hôtels –, il n’y a pas de limitation de places, mais le masque est désormais obligatoire pour tous.

La progression du Covid-19 «inquiète à nouveau et nous rappelle à la réalité», a reconnu Nuria Gorrite, mardi devant la presse. Elle a rappelé que le canton de Vaud était actuellement le plus touché en Suisse et que, outre une augmentation des cas positifs, «les hospitalisations reprennent» et «les personnes à risque sont à nouveau touchées.»

Lire aussi: Le cas du canton de Vaud inquiète

Le Conseil d’Etat prévient déjà qu’il pourrait encore renforcer son dispositif, en cas de nécessité avérée.