Le canton de Vaud continue d’investir pour améliorer son réseau routier délaissé pendant des années. Le gouvernement demande au Grand Conseil deux crédits-cadres d’un total de 25,7 millions de francs.

«Les attentes sont importantes» de la part de la population comme de la classe politique, estime la conseillère d’Etat socialiste Nuria Gorrite, qui parle d’une «montée en puissance» dans ce domaine. En décembre 2008, le Grand Conseil allouait 4,4 millions de francs à cette tâche, alors que l’an dernier le montant atteignait 15,2 millions.

Questionnée à propos de l’utilisation de la bande d’arrêt d’urgence sur l’autoroute entre Morges et Ecublens, Nuria Gorrite a déclaré que des négociations étaient en cours avec Berne pour étendre le procédé à d’autres sites très engorgés, «là où ça sera possible» (ATS).