Le Conseil d’Etat vaudois incite toutes les personnes présentant des symptômes du Covid-19 à se faire tester. Le dépistage n’est désormais plus recommandé seulement aux personnes vulnérables, comme c’était le cas durant la phase aiguë de l’épidémie. Les personnes symptomatiques peuvent être testées gratuitement dans l’un des 13 centres avec voie rapide du canton.

«Nous visons un groupe de personnes qui n’est pas encore allé se faire tester, car c’est ce qui lui était demandé jusqu’ici», a indiqué mercredi la conseillère d’Etat Rebecca Ruiz lors d’un point presse. Elle a rappelé qu’au plus fort de la crise, seules les personnes à risque devaient se faire tester.

En étendant les tests à toute la population, l’objectif consiste à «bloquer le plus vite possible la chaîne de transmissions», a précisé la cheffe du Département de la santé et de l’action sociale (DSAS).

Le prix pour ce test, y compris le frottis et les frais administratifs, a été fixé à 76 francs. Ces frais sont pris en charge «dans l’immédiat» par l’Etat de Vaud, a relevé Rebecca Ruiz. Elle a toutefois ajouté que plusieurs cantons s’étaient tournés vers Berne pour que cette stratégie de financement intègre tant la Confédération que les assureurs.

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a également été interpellé par les cantons en raison «d’une inégalité de traitement» en matière de tests, a poursuivi la ministre vaudoise. Contrairement aux personnes non vulnérables, les patients à risque doivent, eux, participer aux frais lorsqu’ils se font tester par leur médecin, via la franchise de leur assurance maladie et la quote-part.

Traçage par la Ligue pulmonaire

Le canton de Vaud a aussi décidé de renforcer le traçage, qui permet d’identifier les personnes qui ont été en contact avec un patient testé positif. Pour assurer cette activité, le DSAS a mandaté la Ligue pulmonaire vaudoise.

Celle-ci est habituée au traçage dans le cadre de la lutte contre la tuberculose et avait déjà été sollicitée dans la première phase de la pandémie, a expliqué Rebecca Ruiz.

Canton le plus fortement touché en chiffres absolus par le virus, Vaud déplore 404 décès en lien avec le Covid-19. Un total qui n’a plus augmenté depuis cinq jours, comme le montre mercredi le pointage des autorités sanitaires. Le nombre d’hospitalisations continue de reculer gentiment pour atteindre 53, dont 13 aux soins intensifs.