La fameuse vague de l’automne dernier n’avait pas seulement touché les Verts, mais également le Parti vert’libéral (PVL). Ce dernier avait obtenu 8% des voix, contre 13% pour les Verts, mais le résultat dépassait les attentes du PVL, notamment en Suisse romande où il avait remporté deux sièges supplémentaires au Conseil national.

Aujourd’hui, comment se portent les vert’libéraux? Pas trop mal. Lors des derniers scrutins communaux et cantonaux, ils ont réussi à glaner des sièges supplémentaires, comme dans les grands conseils schaffhousois (+1) et saint-gallois (+4), en ville de Bienne (+1) ou de Saint-Gall (+3). Ainsi, leurs ambitions ne cessent de grandir en vue des prochaines échéances électorales.