Pas question pour les Vert'libéraux d'accorder des crédits à coup de milliards au secteur aérien sans condition. Ils vont proposer des «obligations vertes» pour protéger le climat à la session extraordinaire du Parlement fédéral consacrée à la lutte contre le coronavirus qui débute lundi.

Les Vert'libéraux proposent que les crédits de transition pour soutenir Swiss et Edelweiss soient transformés en prêts à long terme. La Confédération devrait financer ces prêts par des obligations vertes et les coupler à des conditions de réduction de gaz à effet de serre à zéro en 2050.

Les compagnies aériennes, une fois sorties de l'urgence d'obtenir des liquidités, pourraient utiliser ces ressources pour investir dans des mesures de protection du climat.