Elections

Pour les Verts, le climat sera au coeur des fédérales de 2019

Le parti écologiste vise au moins quatre sièges de plus. Il promet de faire de la place aux femmes et aux jeunes

Réunis en assemblée à Emmen (LU), les délégués des Verts ont lancé samedi leur campagne pour les élections fédérales 2019. Au cœur de leur plate-forme électorale figure «le nécessaire et urgent changement de cap en faveur d'une protection climatique efficace».

Pour le parti écologiste, les élections de cet automne seront décisives pour le climat. Ils ont d'ailleurs symbolisé leur intention avec ce hashtag: #ElectionsClimat2019.

Lire aussi: Loi sur le CO2 : le Conseil national prendra-t-il ses responsabilités face au changement climatique ?

«Nous devons gagner les élections fédérales 2019. C'est la seule manière pour la Suisse de prendre le tournant climatique», a martelé dans son discours la présidente des Verts suisses, la Bernoise Regula Rytz. Elle a dit vouloir viser quatre sièges supplémentaires au Conseil national et une meilleure représentation au Conseil des Etats.

«Les verts tiennent à une Suisse moderne, écologique, démocratique, sociale, ouverte et garante des libertés», a-t-elle dit. Regula Rytz a dénoncé le virage à droite des fédérales de 2015 qui a «laissé de profondes traces de freinage, voire de rétropédalage comme en politique environnementale, Nous sommes le seul parti en Suisse à conjuguer systématiquement les questions environnementales avec les questions sociales et les droits fondamentaux.»

Une taxe sur les billets d'avion

Les délégués ont décidé de soutenir l'initiative pour les glaciers: au moins 500 activistes du climat Verts soutiendront son lancement, indique par ailleurs le parti dans un communiqué. Ils ont aussi chargé la direction d'étudier, au sein d'une large alliance, la possibilité de lancer une initiative en faveur d'une taxe sur les billets d'avion, mais seulement si le Parlement ne devait prendre aucune mesure dans ce domaine.

«La promotion de la démocratie, d'une société solidaire, ouverte et juste seront également des combats prioritaires lors de cette prochaine législature», ajoutent les Verts. La votation en mai sur le Projet fiscal (RFFA) en sera un premier jalon. Les Verts et les Jeunes Verts lui ont opposé un référendum et veulent lancer un signal important pour plus de justice fiscale en rejetant ce projet.

ET encore: Engager la bataille climatique tant qu’il en est encore temps

L'égalité restera aussi un thème central pour le parti au cours de la prochaine législature: «En 2019, année électorale féministe, nous voulons davantage de femmes et de jeunes élu-e-s au Parlement. Nous ne faisons pas que parler d'égalité, nous la vivons», a affirmé la présidente des Verts.

Soutien unanime à «Stop mitage»

L'adoption du mot d'ordre sur l’initiative «Stopper le mitage - pour un développement durable du milieu bâti (initiative contre le mitage)», soumise au vote le 10 février prochain, était également à l'ordre du jour de cette assemblée. C'est à l'unanimité que les délégués ont recommandé de voter oui.

«Une protection des terres agricoles, une utilisation modérée du sol et la promotion de quartiers d'habitation durables sont au cœur de la politique verte», écrit le parti.

Publicité