Les Verts neuchâtelois ne veulent pas d’une liste commune de gauche pour l’élection au Conseil des Etats le 22 octobre 2023. La sénatrice Céline Vara, en poste depuis 2019, sera accompagnée de Fabien Fivaz sur le ticket des Verts. En raison de l’absence d’une liste commune, le combat entre les Verts et les socialistes pourrait être fratricide au Conseil des Etats. Le PS, qui a perdu son siège en 2019 au profit de la Verte Céline Vara, devrait choisir le conseiller national Baptiste Hurni, qui a fait acte de candidature jeudi dernier.

Selon le PS, en 2019, avec une liste commune de gauche, le PLR Philippe Bauer n’aurait pas été élu au Conseil des Etats. Avec le canton du Jura, celui de Neuchâtel est le seul à élire ses représentants à la Chambre des cantons à la proportionnelle. Depuis 2019, les apparentements ne sont plus possibles à Neuchâtel pour les Etats. «Sans apparentement, si on ne fait pas de liste commune, tout le monde est contre tout le monde», avait expliqué Baptiste Hurni. Le très probable candidat socialiste aux Etats – il sera officiellement choisi lors du Congrès du 18 février – a un profil assez similaire à celui de Céline Vara. Les deux sont avocats, trentenaires et jeunes parents.

Lire aussi: Avec Baptiste Hurni, le PS neuchâtelois veut retrouver le Conseil des Etats

L’inconnue popiste

Baptiste Hurni se représente aussi au Conseil national, tout comme le Vert Fabien Fivaz. Le PLR Damien Cottier devrait aussi être candidat à une réélection. L’inconnue réside en Denis de la Reussille, le seul popiste du parlement. Le conseiller communal du Locle, qui siège au National depuis 2015, se positionnera à fin février 2023 lors du congrès du POP, qui désignera les candidats.

Près de 80 membres des Verts étaient rassemblés samedi à Neuchâtel pour définir la stratégie de leur parti pour les prochaines élections fédérales. En plus des deux candidats pour le Conseil des Etats, ils ont également choisi leurs représentants pour le Conseil national.

Il s’agit de Fabien Fivaz comme tête de liste, Clarence Chollet, présidente du Grand Conseil neuchâtelois, Valérie Dubosson, conseillère communale et économiste. Fabian Schwab, conseiller général à Milvignes, complète le ticket des Verts neuchâtelois, ont indiqué ces derniers samedi dans un communiqué.

Notre analyse: La course au Conseil des Etats est ouverte dans les cantons romands