Pour une personne qui prétend à des fonctions de décideur, tergiverser face aux vaccins passe mal en temps de pandémie. Fabienne Fischer en a fait l’expérience. Candidate verte au Conseil d’Etat genevois, elle a d’abord exprimé son hésitation dans une interview au Temps avant de rectifier le tir, sous la pression des critiques. «Je me ferai vacciner», a-t-elle finalement déclaré sur Twitter.