Eparpillée façon puzzle: la dernière législature a laissé aux citoyens veveysans une situation politique en forme de tas de débris. Dans le canton de Vaud, une telle déchéance est inédite pour une ville de presque 20 000 âmes.

Dans quelques jours, les citoyens vont être appelés à la rescousse, pour tenter de reconstruire quelque chose après ces cinq années. Aucun parti classique n’a été épargné par les polémiques, et l’exécutif passera de cinq à sept membres, ce qui a pour conséquence d’accroître encore ambitions et appétits électoraux. Onze listes donc, certaines inédites ou baroques, et 29 candidats sont en lice: Vevey Libre (3 candidats), UDC (2), PLR (3), Alliance centriste veveysanne (1), Perspectives (2), Décroissance-Alternatives (3), le Parti socialiste (3), les Vert.e.s (3), En Avant Vevey (2), Plateforme citoyenne (6) et Uni.e.s pour Vevey (1).