Récit

Dans les vignes romandes, la récolte de trop

Les vendanges 2019 touchent à leur fin dans un climat plus que tendu. Il y a trop de vin sur le marché. En Suisse, des vignerons ne seront pas payés pour leur travail de l’année

«Quand octobre est dans sa fin, dans la cuve est le raisin», ainsi va le dicton vigneron. Mais cette année, rien ne va. Le raisin reste sur les mains de ses maîtres à pousser, des vignes entières ne seront pas vendangées. C’est ainsi partout en Suisse. La récolte 2019 est-elle mauvaise? Au contraire, le fruit est généreux et promet un très beau millésime. Le problème est ailleurs. On l’annonçait depuis plusieurs années, mais la situation n’a jamais été aussi grave qu’aujourd’hui: les cuves de beaucoup de vignerons sont encore pleines, le marché du vin est saturé.

Lire aussi notre éditorial: Il faut écouter les vignerons