Des statues de personnages historiques accusés de racisme et d’esclavagisme avaient été déboulonnées aux Etats-Unis et dans le monde en 2020. Des actions menées dans le sillage des dénonciations consécutives à la mort de l’Afro-Américain George Floyd, asphyxié sous le genou d’un policier. A Neuchâtel, le monument dédié à David de Pury, un négociant du XVIIIe siècle et bienfaiteur de la ville accusé d’avoir bâti sa fortune sur l’exploitation d’esclaves, avait été maculé de peinture rouge.