Les CFF publient leurs résultats pour le premier semestre 2020, marqué par la crise sanitaire. Ils affichent une perte de 479 millions. Le nombre de passagers transportés a chuté d’un tiers. Entré en fonction le 1er avril, en plein confinement, le directeur général, Vincent Ducrot, livre son analyse.

Le Temps: Les CFF ont quasiment maintenu leur offre et fait circuler des trains parfois à vide. La facture de 479 millions n’est-elle pas trop lourde?