Neuchâtel au printemps 2021, Fribourg en hiver, Vaud dimanche dernier, Genève au printemps 2023? A droite, la stratégie d’alliance électorale fonctionne à plein. Ses résultats sont si faramineux qu’ils font réfléchir les partis cantonaux les plus réticents à un rapprochement avec l’épouvantail UDC. Dans nos colonnes, Céline Amaudruz, conseillère nationale et vice-présidente du parti agrarien, s’est dite ouverte à une alliance avec le PLR et Le Centre (ex-PDC) pour renverser la majorité de gauche au Conseil d’Etat genevois. Une idée que la députation genevoise de droite à Berne soutient, voire affiche. Vincent Maitre, conseiller national et ex-président du Centre genevois, se déclare à son tour favorable. Le futur président de la Commission juridique du parlement fédéral précise qu’il n’est pas candidat au gouvernement genevois.