Des mobilisations se préparent de Genève à Coire, autour du 14 juin, date anniversaire de la grève des femmes de 1991 et de 2019. Alors que le ton monte dans la rue, le Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) du canton de Vaud publie ce même jour de nouveaux chiffres peu réjouissants: les violences domestiques ne diminuent pas. Lorsque surviennent des insultes, menaces, bousculades, contraintes sexuelles ou lésions corporelles au sein des relations de couple, les femmes restent les premières victimes. A l’échelle du canton de Vaud, 1025 femmes et 401 hommes ont été lésés par un partenaire ou un ex, au cours de l’année 2021. Si l’on regarde les chiffres côté prévenus, le miroir s’inverse: on dénombre 1033 hommes et 393 femmes auteurs de violences la même année.