intempéries

Les violents orages sur la Suisse ont fait plusieurs blessés

Les fortes pluies ont balayé le pays d'est en ouest. Des vents records ont été enregistrés. La France, notamment voisine, a souffert de la grêle

De violents orages ont balayé la Suisse samedi après-midi et durant la nuit. La Suisse centrale a été particulièrement touchée, notamment à Lucerne où quatre personnes ont été blessées par des chutes d'arbres.

Tous les blessés ont été emmenés à l'hôpital par les services de secours, a précisé la police cantonale lucernoise. Ces chutes d'arbres ont eu lieu dans la forêt de Bireggwald, aux portes de la ville de Lucerne. La police, les pompiers et des ambulances se sont rendus sur place.

Dans le canton d'Obwald, plusieurs routes se sont retrouvées entravées par des chutes d'arbres. Dans le village d'Alpnach, plusieurs arbres sont tombés sur un véhicule. Ses occupants sont restés coincés dans la voiture et ont dû être désincarcérés. Une des personnes a été grièvement blessée et a été héliportée à l'hôpital.

Lire aussi: La Suisse centrale subit des pluies diluviennes

Des vents records

MétéoSuisse a relevé des vents records avec des pics à 135 kilomètres par heure (km/h) à Lucerne. C'est la troisième valeur la plus élevée depuis l'introduction des mesures uniformes en 1981. Ce chiffre n'a été dépassé que lors de la tempête Lothar le 26 décembre 1999 avec plus de 140 km/h et la tempête du 26 janvier 1995 avec près de 140 km/h.

La baisse de température a aussi été remarquable, a précisé à Keystone-ATS le météorologue de MétéoSuisse Ludwig Zgraggen. «En seulement 20 minutes, le thermomètre a chuté de huit degrés de 24 à 16 degrés», a-t-il souligné.

Lire également: Il va falloir s’habituer aux orages

110 km/h à Oron

Le front orageux a traversé la Suisse d'ouest en est le long des Alpes. A Oron, dans le canton de Vaud, le vent a atteint des pointes à 110 km/h. Un avertissement de tempête a été lancé dans l'après-midi pour le lac de Zurich, où des centaines de milliers de personnes étaient attendues à la fête «Züri Fäscht» dans la soirée.

Trois bateaux se sont d'ailleurs retrouvés en situation de détresse sur le lac de Zurich et ont dû faire appel aux service de sauvetage de Pfäffikon, a signalé la police cantonale de Schwyz. Un voilier a chaviré à Nuolen (SZ). Les deux passagers ont pu être secourus par un autre bateau.


En France, la grêle sévit

A la fin de la nuit, les orages ont commencé à régresser en France, qui a souffert de la grêle cette nuit. Deux zones demeurent encore sous les orages, la première de la Bourgogne à la Franche Comté et l'Alsace; la seconde perdure encore un moment sur le Gard et plus faiblement sur la Lozère.

Selon les prévisions, en ce début de matinée, une cellule orageuse marquée progresse encore du Gard vers le Vaucluse et les Alpes de Haute-Provence, mais son activité va sensiblement diminuer. Elle s'accompagne d'une activité électrique forte et de la grêle reste possible par endroits. Toutefois, c'est le niveau de vigilance jaune qui est requis sur ces départements.

Au nord, les grosses cellules orageuses qui concernent la Bourgogne et la Franche-Comté progressent vers l'est pour passer sur le Haut-Rhin et le Doubs, mais vont progressivement quitter le pays vers l'Allemagne en début de matinée de dimanche. Ces orages violents s'accompagneront d'une importante activité électrique, parfois avec de la grêle. Les rafales de vent seront d'intensité variable, et pourront encore atteindre localement 70 à 80 km/h. L'intensité des pluies associées reste forte mais ces orages étant mobiles, le risque de cumuls importants est dorénavant limité. (AFP)

Publicité