Au mois de juin, les visiteurs étrangers ont généré une hausse de 5,7% des nuitées dans l’hôtellerie suisse par rapport au même mois en 2012, pour un total de 2 millions de nuitées. La croissance des clients suisses a été moindre, de 1,4%, indique l’Office fédéral de la statistique (OFS).

A l’heure du bilan du premier semestre, les hôtels et autres lieux d’accueil suisses ont enregistré un total de 17,1 millions de nuitées. La croissance du secteur est de 1,2% par rapport aux six premiers mois de 2012, là aussi due pour l’essentiel aux touristes étrangers. Et les hôteliers doivent une fière chandelle aux visiteurs asiatiques, dont la fréquentation bondit de 7,4%. Avec en particulier une hausse de 22% pour les seuls Chinois.

Moins d’Indiens

Les touristes des pays du Golfe affichent également une hausse marquée, de 11%, et ceux des Etats-Unis, de 4,5%. En revanche, Indiens et Japonais sont en repli. S’agissant des Européens, dont la fréquentation est quasiment stable, les experts relèvent une baisse des clients venus d’Allemagne, des Pays-Bas ou de France, entre autres, et une hausse de ceux issus du Royaume-Uni et de Russie, notamment.

Découpant le pays en 13 régions touristiques, l’OFS relève que l’augmentation des nuitées, au premier semestre 2013 par rapport à 2012, ne bénéficie pas à toutes les zones. La Suisse orientale (-2,7%), le Valais (-1,1%, ou 22 000 nuitées de moins) et les Grisons connaissent des creux. A l’inverse, la région zurichoise, le bassin lémanique et le Tessin profitent de la croissance du nombre de visiteurs.