Des trois objets soumis au peuple le 25 septembre prochain, il est le plus disputé. Selon les derniers sondages, la modification de la loi sur l’impôt anticipé ne réunit pas de majorité claire. La SSR place le camp du oui à 47% et celui du non à 44%. Tamedia voit le non l’emporter à 48% sur le oui à 40%. La part des indécis reste importante: entre 9% et 12%.