Dans la ville de Fribourg, 67,3% de la population a dit oui à la loi sur le CO2. A Pierrafortscha, 152 habitants, à un jet de pierre, ils sont presque autant, proportionnellement, à dire non (65,9%). Le fossé ville-campagne, invoqué régulièrement pour expliquer les résultats de votations, n’est pas galvaudé lorsqu’il s’agit du 13 juin.

Lire aussi: Jérémie Forney: «Le débat anti-pesticides s’est transformé en un débat anti-agriculture»