Le 25 septembre, le peuple suisse dira si oui ou non il souhaite que l’âge de la retraite passe de 64 à 65 ans pour les femmes, afin de s’aligner sur celui des hommes: c’est le point central de la réforme nommée AVS 21. Le Conseil fédéral espère économiser 10 milliards de francs sur dix ans avec cette mesure. Second volet de la nouvelle loi soumise au vote: le relèvement de la TVA de 7,7 à 8,1%. Il s’agit de recettes additionnelles également destinées à renflouer ce pilier du système d’assurances qui, d’après les pronostics de la Confédération, sera déficitaire dès 2029.