A l’autre bout du fil, Christophe Darbellay est toujours aussi stupéfait. Le président du Conseil d’Etat valaisan continue de marteler que la décision belge de placer son canton et ceux de Genève et de Vaud sur la liste des régions d’Europe où les voyages touristiques ne sont plus autorisés est «choquante et incompréhensible». Malgré les nombreuses protestations des cantons concernés, la situation n’a pas évolué, plus de 48 heures après l’annonce des autorités du Plat Pays. Mais cela pourrait changer rapidement.

Le groupe d’experts belges chargé de prendre ces décisions «procédera à une nouvelle évaluation de la catégorisation Covid-19 des cantons concernés mardi». La promesse a été faite par Philippe Goffin, le ministre belge des Affaires étrangères, à son homologue suisse, Ignazio Cassis, ce lundi lors d’un entretien téléphonique, indique le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).