Jamais deux sans trois pour Yvan Perrin. Accusé de discrimination raciale sur les réseaux sociaux, l’ancien conseiller d’Etat et conseiller national UDC neuchâtelois avait été acquitté en première instance en juillet dernier. Le procureur général Pierre Aubert, qui avait recouru contre cette décision, avait de nouveau été débouté en septembre par la Cour pénale du canton de Neuchâtel. A la sortie de ce deuxième procès, le magistrat déclarait au Temps ne pas exclure un nouveau recours une fois «l’ensemble des considérants du verdict étudiés». C’est désormais chose faite, le Ministère public neuchâtelois ayant communiqué mardi que l’affaire serait portée devant le Tribunal fédéral.