Vingt-neuf centimètres plus haut qu’en 2015. En culminant ce lundi à 430 mètres 73, le niveau des eaux du lac de Neuchâtel a pulvérisé le record d’il y a six ans. Si le beau temps devrait permettre une détente progressive, la situation reste tendue dans le Nord vaudois où plusieurs zones demeurent inondées. L’interdiction de baignade devrait également perdurer en raison des débris charriés sur les rives mais aussi, à Neuchâtel, de la présence de matière fécale aux abords de la ville.