L’agriculture suisse est un champ de bataille. Ce lundi, la majorité bourgeoise du Conseil des Etats a renvoyé le projet de réforme de politique agricole PA22+ au Conseil fédéral, au grand dam de ce dernier. La suspension de l’objet pourrait repousser l’entrée en vigueur de réformes dans le domaine des pesticides au-delà de 2025. L’Union suisse des paysans (USP) a salué la décision, qui suscite l’ire d’une autre frange du monde agricole, alors que deux initiatives agitent encore un secteur particulièrement divisé.