GEnève

Zones de développement: l’Etat publiera la liste des biens à vendre

La liste de tous les biens à vendre en PPE dans les zones de développement du canton sera publiée sur Internet dès le mois d’avril

Alors que le Grand Conseil vient d’adopter la nouvelle loi sur la propriété par étage (PPE) dans les zones de développement – qui réserve l’acquisition d’un bien à ceux qui ne sont pas encore propriétaires dans le canton –, le Conseil d’Etat genevois annonce lundi qu’il publiera, dès le mois d’avril et sur une page internet dédiée, la liste des biens «pouvant faire l’objet d’une commercialisation».

Dans un souci de transparence, écrit le Conseil d’Etat dans un communiqué, le Département du logement, de l’environnement et de l’énergie (DALE) a décidé de rendre publiques les informations liées aux appartements en PPE en zone de développement pouvant faire l’objet d’une promesse de vente.

Devoir de transparence

«L’Etat a un devoir de transparence et d’équité envers les citoyens qui souhaitent acquérir des logements en zone de développement, estime le conseiller d’Etat Antonio Hodgers. Si la loi demande à l’Etat de contrôler les prix de l’immobilier dans ces zones, c’est en effet pour faciliter l’accès à la propriété pour la classe moyenne. La mise à disposition des listes d’appartements en PPE contribue à cet objectif et répond à une demande du public.»

Le débat sur la transparence de l’acquisition de PPE en zones de développement s’est notamment cristallisé autour du projet immobilier de La Tulette, à Cologny. Sur quelque 120 appartements en PPE, plus de la moitié avaient été vendus par lots de plusieurs appartements. Et le promoteur de l’opération, Abdallah Chatila, n’avait pas caché avoir vendu en priorité à des amis ou à des relations d’affaires. «Si vous avez un appartement à vendre et que vous avez le choix entre un conseiller d’Etat et un type que vous ne connaissez pas, vous le vendez à qui? Moi, je le vends au conseiller d’Etat», confiait-il au Temps en octobre 2012.

Publicité