Réunis en assemblée générale, les citoyens de Zumikon ont refusé mardi soir par 61 voix contre 34 l’octroi d’une subvention maximum de 1000 francs par mois aux familles de classe moyenne désireuses de s’installer dans la commune. Cette mesure inédite avait été proposée par la municipalité à majorité libérale-radicale pour répondre à la cherté des appartements dans cette localité de la Goldküste dotée d’un taux fiscal très avantageux. Et où les écoles se vident dangereusement. Mardi soir, le président de la commune a incité les citoyens à une démarche «courageuse» basée sur un crédit de 4,8 millions de francs. En vain.