A la fin octobre, la cheminée blanche de l’ancienne usine d’incinération des déchets bordant le parc de Josefwiese s’est réveillée couverte d’une large inscription: «KCBRYNOTMAFS». Difficile de saisir le sens de la chose au premier coup d’œil, toutefois les locaux savent: il s’agit des noms de trois collectifs de graffeurs locaux, KCBR, YNOT et MAFS. La ville de Zurich a porté plainte et la police est sur le pont. Cependant quatre mois plus tard l’enquête piétine et le crop circle calligraphique trône toujours en plein centre-ville. Les autorités espèrent s’en débarrasser prochainement. Si les températures remontent.