Traverser le lac de Zurich en télécabine: ce n’est pas pour demain. Le projet de prestige de la Banque cantonale de Zurich (ZKB) subit un revers: la Cour d’appel en matière de constructions abroge son plan d’affectation. Selon les juges, le téléphérique devrait être inscrit au plan d’aménagement cantonal – et pas seulement au plan d’aménagement régional – pour permettre au Grand Conseil de se prononcer. A ce jour, il manque de légitimité démocratique. Une situation particulièrement problématique lorsqu’on touche à une zone sensible comme les berges du lac, qui «bénéficient d’une protection particulière», souligne la Cour d’appel.

Fronde de citoyens et de groupes écologistes

Ce projet a le soutien de la municipalité de Zurich. Mais, au fil des mois, la fronde a grandi au sein de la population. Cette décision de justice représente une victoire pour les trois groupes d’opposants à l’origine de multiples recours: la section zurichoise de l’Association transports et environnement, la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage, ainsi qu’une association composée de citoyens, d’organisations écologistes et de représentants de partis politiques – les verts zurichois, la Liste alternative, ainsi que plusieurs sections locales du PS zurichois.