Les rabais sur les assurances complémentaires accordés par Helsana aux membres de l’association antiavortement Pro Life Suisse n’ont pas fini de faire parler d’eux. Dans la nuit du lundi 29 août, des militants en faveur du droit à l’avortement ont tagué la vitrine d’une succursale de la compagnie d’assurance à Zurich avec des messages invectivant à la fois Helsana et Pro Life Suisse, et y ont également collé une affiche dénonçant le rabais accordé à une association présentée comme d’obédience «fondamentaliste chrétienne».

Lire aussi: Les liens équivoques entre Helsana et les antiavortements

Les militants pointent également les liens de Pro Life avec la «Marche pour la vie», manifestation antiavortement dont la 12e édition aura lieu à Zurich le 17 septembre, et qu’ils dénoncent comme une attaque contre un «droit fondamental». Dans un communiqué envoyé aux médias, ils tissent un lien entre les actions de l’association, les deux initiatives déposées par des parlementaires UDC visant à limiter les interruptions volontaires de grossesse et l’offensive juridique menée par les conservateurs contre le droit à l’avortement aux Etats-Unis.

Lire également: En Suisse aussi, le droit à l’avortement traverse des turbulences

Contactée par Le Temps, Helsana s’est bornée à confirmer que sa succursale de Zurich Central avait bien été ciblée par l’action, et que ses services juridiques examinaient la situation. Aucune plainte n’a pour l’heure été déposée. Selon 20 Minuten, la police municipale zurichoise n’avait pas connaissance des faits en début d’après-midi.